21
Mars 2019 Culture
Retour
Théâtre contemporain
À partir de 14 ans / Durée : 1h30

Création 2019 sur la vie fulgurante d’Albertine Sarrazin,
prisonnière, amoureuse, romancière.

Production : La Comédie de Valence CDN Drôme-Ardèche ; Cie La Maison. Coproduction : Théâtre de Villefranche

Texte : Julie Rossello-Rochet. Mise en scène : Lucie Rébéré.
Scénographie : Amandine Livet. Avec Nelly Pulicani.
.

L’histoire
Née à Alger en 1937 de père et mère inconnus, Albertine est adoptée par un colonel de l’Armée française à deux ans. Brillante élève à Aix-en-Provence à dix ans, on la retrouve à Marseille cinq ans plus tard en maison de redressement. Prostituée à Paris à seize ans elle est condamnée pour vol à main armée à dix-huit. Elle s’évade à vingt ans et se marie à vingt-deux à Jules Sarrazin, son grand amour. À vingt-sept ans elle est auteur de romans à succès : La Cavale, L’Astragale, La Traversière. Albertine Sarrazin meurt à trente ans d’une opération mal préparée. 


La pièce
Le désir de porter sur la scène l’histoire de ce météore de la littérature française est né d’une rencontre entre Julie Rossello-Rochet du Collectif artistique et la formidable comédienne Nelly Pulicani. Ensemble, accompagnées de Lucie Rébéré pour la mise en scène, elles nous conduisent, entre ombre et lumière, dans un voyage d’amour, à mort, pour la liberté.

 

« Mon passé me plait,
Je n’en changerais pour rien au monde ;
Regretter est se renier…
Et je porte, mentalement,
La tête si haute
Que j’en ai parfois des crampes »

Albertine Sarrazin, Biftons de prison, 1977.

Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.